Que dois-je faire quand la maison que je veux acheter paraît louche ?

Le marché de l’immobilier est aujourd’hui l’un des plus avantageux financièrement, tant pour les entreprises que pour les particuliers. Cependant, il constitue l’un des domaines où plus de clients sont insatisfaits, notamment du côté des acheteurs. Cela arrive souvent soit parce que ces derniers se sont trompés, soit ils se sont fait arnaquer. Il est par conséquent important pour les personnes désirant acheter une maison de ne plus tomber dans ce piège. Voici comment reconnaître un leurre lorsqu’on décide d’acheter une maison.

Ne pas se jeter sur les offres trop alléchantes

Ce n’est plus un secret pour personne, même si beaucoup se font toujours prendre au piège. Les arnaques à l’immobilier ont fortement augmenté ces dernières années. La cause à la multiplication des offres de vente de maisons toujours plus intéressantes. De quoi nourrir assez l’envie des potentiels acheteurs qui les visitent. 

En parallèle : Quel est le meilleur réservoir à utiliser pour la collecte de l'eau de pluie ?

Pourtant, certains détails devraient alerter. C’est le cas lorsqu’une annonce propose un loyer trop bas par rapport aux loyers demandés habituellement pour des biens dans une même zone. Le loyer demandé en moyenne doit être une information connue de l’acheteur avant que ce dernier n’entame ses recherches. Cela l’aidera à reconnaître une offre trop belle pour être réelle.

Un autre détail qui peut éveiller les soupçons est l’ensemble des photos qui accompagnent l’annonce. Comme il est dit déjà plus haut, l’objectif est de faire grandir chez le potentiel acheteur l’envie d’acheter. Ainsi, on tombera sur des annonces qui feront particulièrement envie, mais qui pourraient être un leurre. 

A voir aussi : Potiron orange et potiron vert : différences

Un constat fréquent est que la plupart des annonces frauduleuses ne proposent en général que des maisons situées dans les villes plus ou moins connues. Néanmoins, on retrouve parfois des offres frauduleuses qui sont très difficilement détectables. Les prix des logements étant dans les normes, et les photos n’étant pas si extravagantes. 

Toutefois, ce qu’il faut garder à l’esprit est qu’un bailleur sera plus ou moins ardu dans les négociations. Il est par conséquent conseillé d’arrêter toute démarche concernant une annonce si le vendeur semble vouloir se débarrasser du bien.

Doit-on payer le logement avant le contrat de bail ?

En toute sincérité, cela représente un énorme lorsqu’on est sur le point d’acheter une maison. Car, il peut s’agir d’une association de malfaiteurs. Actuellement, on remarque qu’il existe de plus en plus de bailleurs qui exigent un paiement avant la signature du contrat de bail. Ne le faites pas, si un doute plane sur cette transaction. 

La meilleure décision face à une telle situation serait d’imposer la contrainte du contrat de bail. Ce contrat permet de s’assurer de la légitimité de ce bien immobilier. Si par malheur, ce bailleur venait à être un arnaqueur, il est plus facile d’obtenir justice en lançant une poursuite judiciaire contre ce malfaiteur. C’est le principe du contrat de bail. 

Lors de la signature de ce contrat, il faut également être vigilant pour ne pas passer à côté d’un détail subtil qui pourrait s’avérer être une arnaque. C’est pour cette raison que l’acheteur est convié à un professionnel. 

Il a l'expertise nécessaire pour mettre à nu les conditions défavorables du contrat. Après avoir signé le contrat de bail en bonne et due forme, il faut procéder au paiement. Si la maison en question est louche, l’acheteur peut se tourner vers un moyen de paiement sécurisé pour son opération afin de limiter les risques. 

L’envoi des pièces justificatives

Au cours du processus de l’achat d’une maison, il est impératif de présenter les pièces justificatives. C’est une procédure normale. Toutefois, lorsqu’un doute plane sur la légitimité de cette maison, il est recommandé de faire preuve de retenue en fournissant les pièces justificatives. 

Pourquoi donc ? Tout simplement, parce que le bailleur peut en profiter pour usurper l’identité de l’acheteur pour s’en servir ultérieurement en commettant un autre forfait. Pour cela, l’idéal serait de faire parvenir ces pièces justificatives par mail ou par courrier. 

C’est un moyen fiable de préserver son identité lorsqu’un doute plane sur l’achat d’une maison. Mieux encore, si cette solution ne semble pas trop commode, l’acheteur est en mesure de passer par une tierce plateforme pour l’envoi de ses pièces justificatives. 

Lorsqu’une incertitude plane sur l’achat d’un bien immobilier, l’acheteur doit vérifier si cette offre est trop alléchante. Si oui, cela cache peut-être une arnaque en dessous. Ensuite, il faudrait exiger un contrat de bail avant de procéder au paiement. Sans oublier de préserver son identité en envoyant les pièces justificatives par un moyen fiable et sécurisé.